banana fish

mayaanee


Live your life

... no matter what you choose


Previous Entry Share Next Entry
Thème fanfic : couple Jordan et Molly
banana fish
mayaanee

Les essais se déroulaient mal.

« -Mais bon sang, concentre-toi Eva ! A quoi tu penses ? Ca fait déjà 7 fois qu’on reprend cette figure ! »
Dans la tour de contrôle Don Wei vociférait, passablement de mauvaise humeur comme d’habitude. Le Racer passa devant les vitres en rugissant.
« -Laisse-moi un peu de temps encore ! C’est un prototype, je n’y suis pas habituée. » Eva, dans le cockpit, semblait un peu tendue.
-Mais enfin qu’est-ce que tu as ? Depuis ce matin tu accumules les erreurs ! Tu es beaucoup plus sérieuse les autres jours ! Et aujourd’hui tu arrives ici en retard, tu n’écoutes qu’à moitié le briefing et ton attention est constamment distraite ! » Don se calma un moment. « Ca ne peut pas continuer comme ça, tu ne feras rien de bon maintenant. Il vaut mieux que tu ailles te reposer. 
-C’est bon papa, je t’assure, je peux continuer ! J’étais juste un peu mal réveillée mais ça va à présent. En plus, ce Racer change des modèles que j’ai essayés alors c’est normal que ça me prenne un peu plus de temps. »
Don soupira.
« -Eva, tu sais qu’un pilote sans concentration n’est pas efficace. Veux-tu vraiment gaspiller ton temps à continuer ces essais lamentables aujourd’hui ou revenir demain, quand tu seras en meilleure condition pour exploiter ses possibilités ? »
Eva hésita. C’est vrai que là, elle ne donnait pas vraiment le meilleur d’elle-même. Or, elle avait bien envie de pousser le « bébé » à fond et pour cela, elle devait être concentrée, ce qui n’était pas le cas…
« - C’est bon, j’atterris.»  soupira-t-elle.
A regret, elle se posa. C’était tellement frustrant !

***

« -Mais enfin ! Vous ne pouvez pas faire ça !
- Et pourquoi pas ? Je ne vois pas où est le mal.
- C’est que… hé bien… vous êtes l’…
- J’y vais quand même. »

***

« - Doucement…Un peu plus à gauche…Voilà, très bien, vous êtes garée. »
Eva descendit promptement du M-4 et alla se changer.
Après avoir passé ses vêtements, elle se sentit un peu plus détendue. Habituellement, il n’y avait que dans un Racer qu’elle se sentait bien. Son regard se porta sur les employés qui s’agitaient sur le tarmac dehors. Dans trois jours, ça fera un an, se dit-elle. Et toujours pas de nouvelles. Ni de l’un ni de l’autre.
Les évènements d’Oban lui paraissaient si loin… Une course dure et sans pitié, où beaucoup fut sacrifié. Et pourtant…grâce à cette course, elle avait enfin retrouvé son père. Elle menait la vie dont elle avait toujours rêvée, et ce bonheur-là était unique.

Mais la nouvelle qu’elle avait apprise cette nuit l’avait perturbée.

Elle s’était réveillée, alertée par des bruits inhabituels. La sphère transparente que Jordan lui avait laissé avant de partir irradiait d’une lumière bleutée et elle y distinguait de vagues formes.
« -Chrtht… Molly, tu m’entends ? Schhhrt… Moooollyyyy…shhh…là ?...chrhtt…
- Jordan ? C’est bien toi Jordan ? Comment vas-tu ? Que fais-tu ? Pourquoi ne m’as-tu pas appelé avant ?
- … enfin ! Schrrrthh… bien….chhtrith… sphères communiqu… plutôt cool non ? …chrritt… apprentissage, désolé …chriittsh… pas pu avant…
- Jordan, je t’entends très mal ! Y’a pas moyen de corriger ça ?
- Chrhhh…quoi ? …reçois mal… problèmes par ici…chthtriirsh… réglés bientôt…chhhtis… arrive dans 3 …shctrih…
- Allo ? Tu viens dans 3 jours ?!? Allo ?
- Chhhhhrriiiiitshtsh….quoi ? Christhhshsh…. 3 jours…serai là…Schritchshchsh….
- Allo ? Allo ? Jordan, tu m’entends ? Jordan ? » 

Malgré tous ses efforts, la sphère était restée muette. 3 jours ? Jordan viendrait dans 3 jours ? Pourquoi avait-il attendu presque un an avant de la contacter ? Maudit Jordan ! Dire qu’il aurait pu facilement lui donner de ses nouvelles avant ! Pffff… C’est bien lui ça tiens !

La première réaction d’Eva fut de jeter la sphère le plus loin possible, tellement elle était en colère contre Jordan. Non mais, il aurait pu lui parler avant quand même ! Puisque c’était si facile, pourquoi avoir attendu si longtemps ?

 

 ***


Vraoum, Vraoum, Vraaaaaaooooouuummm !!!  Une mobylette déglinguée vrombissait dans l’espace noir de la nuit, suivit par trois vélos à l’aspect tout aussi pitoyable.

« -Haha, tremblez pauvres gens ! Je suis Tarek l’invincible, et je viens troubler vos nuits sans rêves ! Mouahahaha !!
- Euh… chef… C’est pas pour te contrarier mais… t'es en train de taper sur des clebs.
- C’est normal imbécile ! Ca fait partie de l’entraînement. C’est la base, la BASE !
- Bon, bon, d’accord ! Si tu le dis chef ! T'énerves pas hein !
- Ouais, c’est ce que j’dis ! Et si t’es pas content Cal, t’as qu’à te casser. Les trouillards qui font encore pipi au lit, on n’en veut pas dans n’tre bande. »
Pédalant cahin-cahan sur vélo miteux, le dénommé Cal n’eut pas le temps d'approuver Tarek car juste à ce moment, leur attention détournée par une immense lueur bleue, les propriétaires des vélos et mobylette firent l’heureuse connaissance des poubelles du mardi soir. La cacophonie qui s’en suivit ne fut pas très glorieuse pour le petit groupe, qui émergea tant bien que mal du tas d’ordures, les imprécations du quartier hurlées après eux.
« -Hé les gars, c’était quoi ça ?
- Chais pas chef.
- P’te un truc qu’a explosé, chef.
- C’est une météorite ! s’écria Machin (ainsi surnommé par Tarek à cause de son aspect quelque peu indescriptible). Et y’a sûrement un alien dedans, et y veut conquérir le monde !
- Machin, arrête ton char tu veux bien ? Si c’était une météorite comme tu dis, on aurait vu une traînée blanche derrière et pis y’aurait eu le bruit, comme à la télé. Alors que ça, c’est apparu d’un coup, pfiut ! Alors ta pierraille hein, tu sais où tu peux te la mettre…
- Mais, c’est quoi si c’est pas une météorite ? »
Tarek, pris de cours, ne su quoi répondre.
« - Bon, on y va et on verra bien. » finit-il par décider. 


?

Log in